Télérama Dub Festival vendredi : Bush Chemists meets Ackboo, Legal Shot et Welders Hi-Fi pour dynamiter la danse à Marseille!

Après le succès de l’édition 2013, le Télérama Dub Festival revient une nouvelle fois propager ses basses « dubesques » aux quatre coins de la France. Après Lyon, Paris et Poitiers, la quatrième date sera marseillaise, ce vendredi 7 novembre, au Cabaret aléatoire.
Au programme, un set inédit né de la rencontre entre le dubmaker français Ackboo et Bush Chemists ainsi que les sounds Legal Shot (qui sonorise la soirée avec ses stacks homemade) et Welders Hi-Fi avec Sama Renuka au micro. Une affiche immanquable pour laquelle « Musical Echoes » vous fait gagner deux places (voir en bas de l’article ci-dessous)! 

Les Bush Chemists, lors de leur passage à la Paris Dub Sation, en 2009. Photo : Alex See.


Producteur et opérateur de talent, Doogie Wardrop, a fait ses débuts sur la scène dub à la fin des années 80 avec son groupe Centry. De sa collaboration avec Tena Stelin sur le titre « Can’t Touch Jah », naît le label Conscious Sound, qui est devenu depuis une référence en matière de sons roots et stepper anglais, avec une discographie impressionnante.

Dougie entame en parallèle une collaboration avec Paul Davey, qui donnera une formation incontournable de la scène Dub UK : The Bush Chemists. Ensemble, ils collaborent avec de nombreux artistes tels que Barry Isaacs, Hughie Izachaar, ou encore Steven Wright et font également des remixes pour les Zion Train. Epaulé par Culture Freeman, Jonah Dan, Ras-I ou Jazbo, Dougie Wardrop est un personnage fondamental de la musique dub UK. On le retrouve vendredi aux côtés du dubmaker français Ackboo, pour découvrir le fruit de leur collaboration musicale, dynamisé par le flow percutant de S’Kaya.

Ackboo et S'Kaya étaient déjà venus Télérama Dub Festival l'an dernier, mais c'était à Paris!

Ackboo et S’Kaya en action. Photo : Alex See.

Jeune producteur français, Ackboo s’est en effet forgé une solide réputation et son premier vinyle, Bangladesh Dub, sorti en 2009 ne passe pas inaperçue auprès des dubbers. Son deuxième single, sur le label anglais Black Redemption suit le même chemin. Petit génie du dub en live, il sillonne la France et l’Europe pour se produire dans les plus gros festivals tels que le Rototom en Espagne, ou encore l’Outlook festival en Croatie. Son premier album Turn up the Amplifier, sur le label parisien Hammerbass Records, retentit depuis 2013 sur tous les sound systems.
L’impatience est donc grande de découvrir le résultat de sa collaboration avec Bush Chemists, une rencontre inédite qui promet entre deux générations de producteurs explosifs qui a été initiée pour les 20 ans du terrible album « Light up your spliff » des Anglais.

Mais la soirée ne serait pas aussi belle et puissante sans la présence de Legal Shot sound system et de leur impressionnant mur de son de 20 kW!

Formé il y a plus de dix ans, ce sound system de passionnés vient tout spécialement de Rennes avec sa sono artisanale. Adeptes du rub-a-dub et du digital, le crew organise aussi les fameuses sessions Dub me crazy à Rennes et à Paris. Leurs boxes remplies de vinyles rares et de dubplates inédites, ils ne manqueront pas de nous faire vibrer, notamment avec leurs propores productions sorties du Legal Shot record studio.

L'impressionnante sono du crew breton!

Du lourd made in Legal Shot sound system pour sonoriser le Cabaret Aléatoire.


Le sound system provençal Welders Hi-Fi complète cette belle affiche, lui apportant quelques couleurs locales. Né à la fin de l’année 2008 dans le but de dynamiser la culture du sound system homemade reggae et dub, c’est l’un des sound systems les plus actifs dans le sud-est de la France qui s’est forgé une renommée sur la scène dub avec notamment une date remarquée l’été dernier au Dub Fest’2.

Les Welders Hi-Fi!

Les Welders Hi-Fi (Albah et Jo) accompagnés de  Sama Renuka au Dub Fest’2. Photo : Alex See.

Actuellement basés entre Aix-en-Provence et Avignon, les Welders ont sorti leur son premier 7’’ sur leur label en 2013, suivi d’un album sur lequel ont collaboré Daba Makouredjah et Joe Pilgrim. Un nouveau vinyle avec Murray Man et King General (qui a d’ailleurs beaucoup travaillé avec les Bush Chemists) devrait même voir le jour très prochainement. Sur scène, ils sont accompagnés au chant de la talentueuse Sama Renuka qui sera également présente pour cette soirée explosive et cent pour cent dub!

Emiliye. 

*Télérama Dub Festival, vendredi 7 novembre 2014 au Cabaret Aléatoire, 41 rue Jobin, Marseille. De 22h à 4h. 24€.

« Musical Echoes » et le festival s’associent et vous offrent deux places pour cette soirée ainsi que des compilations Télérama Dub Festival #12. Pour gagner, il suffit de partager cet article sur facebook et répondre par mail (à musicalechoes@gmail.com) à la question suivante : quel est le nom du label fondé par Dougie Wardrop 

Plus d’infos ici : https://www.facebook.com/events/357961724380143/?fref=ts

teleramadub1-950x357