Chronique LP : « Land of the Blind » de Zion Train

Zion Train, fort de 25 ans de carrière, revient avec un nouvel album intitulé Land of the Blind. Près d’une heure de son et treize pistes passées attentivement au crible par « Musical Echoes » qui vous donne son avis sur cette nouvelle release made in Cologne! Run it !

L'album est sortie le 21 mars sur le label Universal Egg.

L’album est sorti le 21 mars sur le label Universal Egg. Son artwork très dark laisse quelque peu à désirer.

« Tranquility Through Humility » amène l’auditeur avec douceur dans l’univers de Zion Train. Ce premier morceau, assez classique dans sa structure, fait voyager avec de très beaux samples de flûte vers « Dirty Dunza » et sa version (« Go for It »). Cette deuxième tune est l’occasion d’enchaîner, sur un remix du riddim connu « Bloody Dunza », avec un stepper affirmé et servi par le jamaïcain Fitta Warri et la dub poetress Jazzmin Tutum. La superposition entre un dub dansant et cette voix délicatement posée est des plus réussi!

« We Are Water », la troisième tune voit intervenir Kathika Rabbit au micro. Ce morceau flotte entre deux eaux. L’introduction bascule relativement vite sur un dub assez rapide et entraînant qui, par sa composition rappelle « Informer Version » de The Mighty Two mais la voix n’est utilisée que quelques secondes en introduction puis de façon extrêmement diluée à la fin de celui-ci.
« Words of Wisdom » est ensuite l’occasion de retrouver le style de Zion Train dans l’ambiance posée comme sur le premier morceau. « No ID », morceau plus roots notamment avec des percussions très présentes, arrive à surprendre avec un bridge porté par des cuivres typique du la bande de Neil Perch et à repartir sur un dub aussi entraînant que les précédents. La pression retombe avec « More and More » (avec de nouveau Kathika Rabbit au micro) pour un morceau plus méditatif. « Inner Vision », la septième piste, est dans la même veine : méditative et agrémentée de cuivres.

« Un bon album, classique »

A partir de « Land of The Blind », la version extended de Dirty Dunza, l’album se renouvelle. La rythmique, plus saccadée que sur la deuxième piste, permet à Zion Train de livrer une version plus aboutie. La tune « Roots Man Play/Permanent Pressure » voit, comme pour « Dirty Dunza », les MCs Dub Dadda et Fitta Warri se succéder. Ce long morceau est très roots, assez classique mais entraînant. Ensuite, « Seeds of Change » amène un nouveau morceau sympa, mais pas très original… La onzième track, « Raise a Dub » avec Longfingah annoncé au micro, propose une introduction roots, suivie d’un dub un peu plus musclé que les précédents où les cuivres jouent un rôle très intéressant. Zion Train, de nouveau, baisse l’intensité avec « Dry Your Tears » pour la faire partir avec « The Great Flood – Gaia’s Tears » qui conclut l’album de belle façon.

Il est agréable d’écouter un long album contenant plusieurs morceaux et leurs versions, même si ce n’est pas un opus showcase. Toutefois, et c’est l’écueil dans lequel est tombé Zion Train, le manque de cohérence dans la progression de l’album peut parfois rendre l’écoute un peu « longuette ». Ce dernier ressemble plutôt à une compilation de titres qu’un album avec une trame définie. Reste que chaque morceau est de qualité et le style Zion Train bien présent. Les introductions sont toujours bien senties, les effets parfaitement maîtrisés, les lignes de basses très claires et bien pensées. Un bon album donc qui reste toutefois classique!

Nico W.A.I.

Tracklisting :

1-Tranquility Through Humility
2-Dirty Dunza/Go For It (feat Fitta Warri & Jazzmin Tutum)
3-We Are Water (feat Kathika Rabbit)
4-Words Of Wisdom
5-No I.D. (feat. Daman)
6-More and More (feat. Kathika Rabbit)
7-Inner Vision
8-Land Of The Blind (feat. Jazzmin Tutum)
9-Roots Man Play/Permanent Pressure (feat. Dub Dadda and Fitta Warri)
10-Seeds Of Change
11-Raise A Dub (feat. Longfingah)
12-Dry Your Tears
13-The Great Flood – Gaia’s Tears.

Le top 3 tunes du chroniqueur :

1-« We Are Water » feat. Kathika Rabbit
2-« Roots Man Play/Permanent Pressure » feat. Dub Dadda and Fitta Warri
3-« Tranquility Through Humility ».

Le top 3 tunes d’Emmanuel « Blender » :

1-« Roots Man Play/Permanent Pressure » feat. Dub Dadda and Fitta Warri
2-« Land of the Blind » feat. Jazzmin Tutum
3-« Dirty Dunza/Got for it » feat. Fitta Warri & Jazzmin Tutum.

Ecoutez des extraits de l’album « Land of the Blind » ici :