Chronique LP : « You see me star » de Mungo’s Hi-Fi feat. Charlie P

Il aura fallu attendre près de cinq ans de collaboration entre Mungo’s Hifi et Charlie P pour voir paraître un LP qui lui est entièrement dédié ! Ce dix titres, sorti ce mercredi 15 avril sur le label de Scotch Bonnet Records au format CD ou vinyle, nous propose un instantané assez fidèle de ce que proposent les Écossais en releases et en session. La voix et le débit mitraillette de Charlie P en plus!

SCOBLP005_front_500

L’album sort ce mercredi 15 avril sur le label Scotch Bonnet.

Ce LP est à l’image de ce que nous offrent Mungo’s en session, des genres musicaux de divers horizons, du rub-a-dub à des sons très « wobblisant » en passant par, bien sûr du heavyweight. Écouter ce disque en entier revient à revivre un condensé de session!

La face A est très orientée digital, comme l’annonce « You see me star » : un rythme très dansant pour une ambiance souriante, très fidèle au rub-a-dub. L’ouverture de l’album par ce morceau surprend, tant il est éloigné du style du reste, mais est fidèle à l’esprit d’ouverture de Mungo’s Hifi, qui avouait d’ailleurs récemment au journal « The Guardian » avoir joué le morceau « Girls » des Beastie Boys !

Charlie.P

Charlie.P

« Music politics » suit avec ce que le crew fait de mieux, des basses digitales très lourdes et sèches, suivie par « Traveller » dans la même veine : des sons minimalistes et tranchants, pour un style made in Glasgow clairement identifié.

« Society » commence à annoncer la face B, avec une ambiance plus dark et des sons déjà plus électro. La voix de Charlie P est, sur « Society » particulièrement bien posée et portée par la musique. Dans son style digital et lourd, l’album continue avec « Imitators » (dont le sample hip hop d’ouverture surprend un peu) pour un dancehall bien dansant.

La face A terminée, Mungo’s Hifi passe aux choses sérieuses, en ouvrant avec « Alphabet », toujours avec la même conviction : le flow tranché de Charlie P, des basses précises et très peu de samples autour. On se laisse porter dans la danse par la rythmique très caribéenne.

« Rejouer la session à domicile! »

« Nice it up » est assurément la track qu’un crew de la veine d’OBF prendra plaisir à jouer en session. On s’aperçoit que la technique de Charlie P a évolué : le MC arrive à poser sa voix très précisément, et vient même à jouer sur des gammes différentes de celles dont on a l’habitude.

« The System » surprend par l’élévation soudaine du bpm : assurément un morceau pour mettre le feu en milieu de session ! « Life is what you make it » suit et calme un peu le tempo. Charlie P nous propose un petit voyage dans sa conception de la vie, résolument optimiste, tout au long d’une tune techniquement très réussie.

« Back to my roots » vient clore l’album avec un style plus reggae : des basses moins mécaniques, des skanks plus présents. Le résultat : une track plus proche des canons du reggae dans une ambiance « roots », comme l’indique son titre.

Le résultat final de cet LP dansant : des sons minimalistes, des basses très puissantes rythmées par des roulements de caisse claire. « You see me star » est un concentré de sound system. Il rappelle les sessions du crew et nous offre même de les revivre et rejouer à domicile! Mungo’s Hifi, reste fidèle à son approche musicale toujours innovante et créative. Cet album y ajoute la palette de plus en plus étoffée d’un des meilleurs vocalistes anglais du moment : Mister Charlie P, 23 ans à peine!

Alex W.A.I.

SCOBLP005_Label_A_500Tracklisting :

1-You see me star
2-Music politics
3-Traveller
4-Society
5-Imitators
6-Alphabet
7-Nice it up
8-The system
9-Life is what you make it
10-Back to my roots.

Le top 3 tunes du chroniqueur :

1-« Imitators »
2-« Nice it up »
3-« Back to my roots ».

Ecoutez des extraits de l’album You see me star ici :