Pressure Sounds represse deux hits signés Jimmy Riley dans les années 80!

On appelle ça faire d’une pierre deux coups ou toucher deux cibles avec la même balle en anglais. Le label UK Pressure Sounds réédite deux gros morceaux du chanteur Jimmy Riley du début des années 80 sur un vinyle 10 pouces déjà indispensable!

Le vinyle repressé par Pressure Sounds.

Le vinyle repressé par Pressure Sounds.

Jimmy Riley – « Everybody Needs Money » & Version / « Reggae Music » & Version (Yes / Pressure Sounds) UK 10″

Né en 1954 en Jamaïque, Martin James Norman Riley rencontre très tôt l’artiste Cornell Campbell avec qui il monte The Sensations et enregistre pour Duke Reid.

Le disque original sorti sur le label jamaïcain Full Moon.

Le disque original sorti sur le label jamaïcain Full Moon.

En 1967, alors très proche de Slim Smith, il forme The Uniques et sort à ce moment-là quelques excellents titres tels que « The Beatitude » (1969) ou encore « My Conversation » (1968).  C’est bien plus tard, au milieu des années 70, que Jimmy bosse pour Lee Perry et enregistre au célèbre studio Black Ark les pépites « Man Stand Still », « Sons Of Negus » ou encore « Rasta Train » (crédité à Lee et Jimmy).
Jimmy Riley a travaillé tout au long de sa carrière avec les plus grands producteurs de l’île. Ses productions sont ainsi sorties sur quelques labels d’époque comme Pee (du nom que donnait Mme Riley au père de Jimmy), Yes et Full Moon.

Mix foudroyant de Scientist !

Le label de réédition anglais Pressure Sounds s’est intéressé cette fois-ci à deux titres enregistrés entre 1980 et 1984 sur ce
label Full Moon qui était alors distribué par Dynamic Sound à Kingston.
En le repressant sur un maxi 10 pouces, le label peut alors y graver les deux meilleurs titres du label à l’époque : « Everybody Needs Money » et « Reggae Music », tous les deux accompagnés de leurs versions respectives.

Ces deux morceaux teintés du son des années 80 en Jamaïque, traitent d’un côté des inégalités sociales sur l’île avec une introduction qui vous hantera dès la première écoute : « It’s the talk of the town .. No money going around » et sur l’autre face, de l’amour du chanteur la musique qu’il joue jour après jour. Un morceau qui bénéficie d’un mix foudroyant du maître Scientist.

A noter que Pressure Sounds ne s’est pas arrêté là et a également rendu disponible « Gunman Of JA », un titre jamais sorti auparavant puisque mixé à la manière d’une dubplate par King Tubby et joué par Sly & Robbie ce qui rend le morceau beaucoup plus deep que sa version originale (disponible au même titre que le 10 pouces sur Yes Records, cette fois-ci en single 7″).

C’est donc l’occasion d’acquérir en un seul maxi, deux gros morceaux de Jimmy Riley qui restaient rares en vinyles jusqu’alors.

Manu Discomix.

Ecoutez « Everybody needs money » ici :


Site de Pressure Sounds ici : http://www.pressure.co.uk/