Dub Camp report #1 : les cours de danse steppas de Kebra Ethiopia Sound !

Premier volet de notre série de reportages sur le Dub Camp Festival 2015, voici un retour en images sur l’un des faits les plus marquants et originaux de cette édition : la présence du Kebra Ethiopia Sound et son équipe de danseurs fous samedi 11 juillet ! Un immense skank collectif répété le matin-même sur le camping du site, puis reproduit en fin d’après-midi sous le chapiteau du Dub Club Arena ! Come inna di dance, this is steppas style from South-Africa !

Steppa style sur le camping!

Steppa style sur le camping du Dub Camp! Photo : Alex See.

« Tout le monde se mettait en cercle, puis des danseurs coupaient le cercle avant de repartir dans l’autre sens… Ensuite, c’était la même chose avec des lignes qui se faisaient face… Au bout d’un moment tout le monde a adopté le même rythme, c’était juste beau! », témoigne Nolwenn, présente samedi matin sur le camping du Dub Camp festival. Comme des centaines d’autres festivaliers, cette Nantaise de 35 ans a pu apprécier l’initiation ô combien conviviale des équipes de danseurs du Kebra Ethiopia Sound, venues d’Afrique-du-Sud.

Une sorte de masterclass ouverte à tous qui a rapidement trouvé son rythme dans les champs du camping où les festivaliers, hésitants au départ, calquent leurs pas sur ceux des équipes de Kebra Ethiopia qui mènent la danse avec souplesse et dextérité, comme ils le font depuis des années dans le township de Kwa-Thema, dans la lointaine banlieue de Johannesburg. Le tout sonorisé par le sound system nantais RDH pour une danse matinale originale!

En fin d’après-midi, rebelote, cette fois sous le chapiteau du Dub Club Arena, avec le Kebra Ethiopia Sound aux platines sur les deux murs de Chalice sound system! Sur des sélections à la gloire de Jah Rastafari (de Sizzla et Pablo Moses à Alpha Steppa…), la danse s’emballe à grands renforts de coups de sifflet stridents et de genoux levés bien haut!  Un moment magique et unique qui méritait bien un retour spécifique!

Reportage : Musical Echoes (Photos : Tom Tsoham et Alex See/textes : E.«B.»).

Steppas style 1 !

Steppas style 1 !

Steppas style 2 !

Steppas style 2 !

 

 

 

 

 

Steppas style 3 !

Steppas style 3 !

 

Steppas style 4 !

Steppas style 4 !

 

Steppas style 5 !

Steppas style 5 !

 

 

 

Beaucoup de monde et de poussière ce samedi matin là au camping!

Beaucoup de monde et de poussière ce samedi matin là au camping!

 

La danse s'anime au début dans le désordre général...

La danse s’anime dans le désordre général au début…

 

Avant de trouver un peu de discipline et d'homogénéité!

Avant de trouver un peu de discipline et d’homogénéité suite aux conseils des danseurs sud-africains!

 

Le même jour en fin d'après-midi, le Kebra Ethiopia Sound prend possession du Dub Club Arena et envoie des sélections toutes plus roots les unes que les autres! Rastafari music.

Le même jour en fin d’après-midi, le Kebra Ethiopia Sound, ici son sélecteur, Doc Inity, prend possession du Dub Club Arena et envoie des sélections toutes plus roots les unes que les autres! Strictly Rastafari music !

 

Le chapiteau est vite conquis et va vite se mettre à danser. A skanker !

Le chapiteau est vite conquis et va vite se mettre à danser ou plutôt à skanker !

 

Regardez un montage de la session de Kebra Ethiopia Sound au Dub Club Arena ici (by Mauro Sindici) :


Un autre extrait vidéo (by Sistamed) ici :