Chronique : « Low Fidelity » de Tom Fire

Sorti le 4 septembre, le nouvel album de Tom Fire mélange les genres et propose quelques perles reggae comme des collaborations avec Soom T, Linval Thompson ou encore Winston Mc Anuff… Son Low Fidelity quoique inclassable, mérite bien qu’on y jette une oreille, voire deux!

L'album Low Fidelity est sorti dans les bacs vendredi 4 septembre.

L’album Low Fidelity est sorti dans les bacs vendredi 4 septembre.


Soyons clairs d’entrée : le deuxième album du producteur français Tom Fire n’est ni un disque de dub, encore moins un disque de roots. C’est un patchork musical, impossible à classer et s’il nous accroche et retient notre attention malgré tout, c’est en raison d’une liberté musicale toujours bienvenue et quelques morceaux reggae fort bien orchestrés.

Au premier rang desquels, « No Food » qui passait déjà en boucle sur radio Nova au printemps dernier. Convoquant l’une des belles voix du reggae roots (pour le coup), ce timbre ô combien sucré de Linval Thompson, le morceau est le premier hit de cet album grâce à une mélodie implacable et entêtante à souhait. Une apparente simplicité rythmique qui sied parfaitement au chant du Jamaïcain avec ses lyrics bien conscients et ancrés dans la réalité jamaïquaine. « No food, no de yah, we haffi travel across the oceans, war ina Babylon, we haffi hunt like a bounty hunter ! ».

Second hit incontestable de cet album, c’est assurément la seconde piste featuring la MC de Glasgow, Soom T ! Sur un riddim au clavier qui sonne très reggae laptop, la chanteuse pose son flow militant à la fois enlevé et poignant, s’intercalant presque à contre-temps de la rythmique. C’est donc une Soom T remontée (comme d’habitude en fait) et particulièrement inspirée qui chevauche une production taillée pour son phrasé inimitable. La complicité entre l’artiste et Tom Fire est telle que ce dernier lui offre un second morceau, « The Good Love », plus loin sur l’album.

Sur un instrumental très bass music et ses basses au clavier taillées pour le dancefloor, l’Écossaise, même quand elle parle d’amour, a bien du mal à ralentir le rythme de son débit et signe encore une très bonne chanson! La collaboration entre les deux artistes n’est d’ailleurs pas terminée puisque le Français est en train de produire le premier véritable album de la chanteuse qui devrait sortir cet hiver.

L’appel à calmer les « warmongers » de Winston McAnuff !

Pour revenir à Low Fidelity et ses morceaux reggae, retenons également Cool it en collaboration avec le vénérable Winston McAnuff, dont le fils, feu Matthew, avait lui aussi travaillé avec Tom Fire en 2011 le temps du terrible morceau « Brainwash » (écoutez ici). Le père se montre ici plus posé que le fils d’autant que le morceau est un appel à calmer les « warmongers » sur un riddim plus lent, plus profond et plus classique que les précédents qui colle bien aux propos plus graves de Winston.

Hors du cadre reggae, deux autres chanteuses sont également invitées sur cet album avec de belles chansons à la clé. C’est le cas la Brésilienne Flavia Coelho sur l’entraînant « No Ceu » et de la Canadienne Mélissa Laveaux sur un « Little Cake » bien cuisiné et plein de musicalité.

Reste cinq morceaux strictement instrumentaux qui ouvrent, referment et agrémentent assez inégalement le disque. Si « Hoo Ver », « Tomorrow » et surtout « 4 Lions » sont des compositions plutôt plaisantes avec cette basse très danceflloor qui écrase tout le reste, (c’est à la mode!), « Drive » et « Original » s’écoutent plus douloureusement.
Leurs rythmiques dancehall bégayantes et décomplexées passeraient encore en live ou en bande-son d’un twerk, mais sur un album, de compositeur qui plus est, c’est beaucoup plus dispensable…

Deux petites fausses notes qui n’altèrent en rien la qualité d’un opus assez hétérogène donc, mais plein de jolies collaborations dont quelques hits en puissance! Tom Fire aura l’occasion de défendre son album prochainement en live, notamment lors d’une date à La Maroquinerie de Paris dans un mois (le 7 octobre), qui s’annonce déjà bouillante, compte tenu de l’énergie du producteur en concert et de la présence annoncée des trois chanteuses invitées sur ce disque…

Emmanuel « Blender ».

* Low Fidelity de Tom Fire, sorti le 4 septembre sur Chapter Two/Wagram Music.


Tracklisting :

1-Hoo Ver
2-Take a Walk (feat. Soom T)
3-Little Cake (feat. Mélissa Laveaux)
4-Drive
5-No Food (feat. Linval Thompson)
6-No Ceu (feat. Flavia Coelho)
7-Original
8-The Good Love (feat. Soom T)
9-4 Lions
10-Cool It (feat. Winston McAnuff)
11-Tomorrow.

Le top 3 tunes du chroniqueur :

1-« No food » feat. Linval Thompson.
2-« Take a walk » feat. Soom T.
3-« Cool it » feat. Winston McAnuff.

Écoutez « No food » feat. Linval Thompson ici :

Écoutez « Take a walk » feat. Soom T ici :