Angers Dub Club #1 : une première session sound system déjà bien chaude au Chabada !

Vendredi 6 novembre, avait lieu le premier Dub Club au Chabada d’Angers (49). Et pour cette première, l’organisation a offert aux danseurs un plateau déjà séduisant avec le jeune crew qui monte venu de Nantes, RDH, l’inoxydable Mark Iration accompagné de Danman et le sound system français Dawa Hifi qui sonorisait la session avec ses deux puissants stacks rouges. Retour sur cette première danse qui a accueilli pas moins de 800 skankers !

Mark Iration et Danman mettent vite le feu au Chabada!

Iration Steppas met vite le feu au Chabada !

En matière de dub, le Chabada, LA salle de concerts d’Angers, est associé à autre chose : c’est ici que Zenzile, pionnier du dub live français a donné ses meilleurs concerts puisqu’ils y jouent alors à domicile ! Mais question sound system, pas de session majeure depuis des années à Angers.

Voilà qui est donc corrigé grâce à ce premier Angers Dub Club, organisé par l’association l’Igloo et calqué sur le modèle des sessions nantaises du même nom (Nantes Dub Club) avec les mêmes horaires (21h-03h) et trois crews au programme dont un qui sonorise. Ce premier line-up est donc alléchant et équilibré avec un mastodonte de la scène dub UK, Iration Steppas, un sound system français confirmé, Dawa Hi-Fi, qui fête quand même ses dix ans le mois prochain (voir ici) et un jeune crew presque local, RDH qui vient de Nantes, à 90 km de là.

Ce sont ces derniers qui ouvrent la danse dès 21 heures avec quelques productions roots et tranquilles. Premier constat, la pression sonore est élevée et certaines serveuses du bar de la salle, pourtant dans une salle adjacente, se plaignent d’en avoir plein les oreilles! Il faut dire que deux stacks de Dawa, assez proches, l’un de l’autre, n’ont aucun mal à sonoriser un espace en forme de cube pas si grand.

Après quelques petits réglages sonores bienvenues, RDH trouve ses marques et au bout d’une petite heure de chauffe, ne tarde à envoyer des productions plus rythmées comme son titre « Hiboo » sorti par Blackboard Jungle (écoutez ici), ou encore une grosse dubplate de Jah Garden avec Steppin Pablo au micro, « Wicked System ». En un peu plus d’une heure et demi, Clément à la sélection et Sim au micro, ont réussi à installer une belle vibe ! Aidés parfois par des musiciens live venus de Nantes pour leur prêter main forte au mélodica ou à la flûte traversière. L’esprit de partage du jeune crew est notable et sympa !

Quand Dawa Hi Fi prend le relais, il est déjà 22h45 et la salle est presque comble. Certaines personnes ne comprennent pas vraiment ce qu’il se passe et vivent sans doute leur première expérience en sound system. Elles vont être généreusement servies avec une tripotée de dubplates bien massives. Roots d’abord (Linval Thompson, Jonah Dan…), puis plus énervées ensuite avec Daddy Freddy, King Earthquake, OBF ou Danman qui prendra la suite en live and direct.

En deux petites heures, Val Dawa et Ben Abass ont embrasé le Chabada et une bonne partie de la salle skank désormais dans tous les sens! Alternant dubs furieux ou méditatifs et morceaux chantés par les meilleurs vocalistes, le duo a bien préparé le terrain à Mark Iration dont le sourire en dit long sur ses intentions lorsqu’il arrive dans l’arène : achever méthodiquement les skankers jusqu’au dernier.

« L’opérateur reste vigilant et baisse les niveaux sur la control tower à chaque nouvelle sélection de Mark Iration »

Mark Iration et Danman!

Mark Iration et Danman pour Iration Steppas.

Le selecta autroproclamé « Vangard of Dub » va d’abord donner dans le classique avec la fameuse dubplate de Sis I-Leen pour Maasai Warrior « Stand Strongh » ou encore le  « Disconnect yourself » de YT sur un riddim de Kanka qu’il se vante d’avoir été le premier à jouer en Angleterre (le track comme son producteur Kanka d’ailleurs).
Petite exclu, l’Anglais enchaîne avec une tune de Luciano sur le riddim de « Dub Arena ». Une merveille qu’il précise ne jamais jouer sur un autre sound system que le sien, mais sur laquelle il passe un peu vite.
C’est donc un soir de premières puisque c’est aussi la première fois qu’Iration Steppas joue sur la sono de Dawa Hi-Fi. Gourmand, Mark apprécie et essaie de la pousser à son maximum. Mais Val l’opérateur reste vigilant et baisse les niveaux sur la control tower quasiment à chaque nouvelle sélection.

Iration Steppas maîtrise parfaitement son sujet et n’a pas besoin de forcer son talent de sélection pour remporter l’adhésion du public. Le fait que l’Anglais joue au moins 30% de productions françaises dans son set en dit sur l’évolution et la bonne santé de la scène dub hexagonale. La terrible duplate d’OBF feat. Danman, « Some a dem », plusieurs tunes du Grenoblois Haspar, de Clément de RDH, ou encore de Weeding Dub dont le terrible « Gypsy Dub » (écoutez ici) et sa version dub, particulièrement killer.

À partir de 2h10, la session se referme avec un dub fi dub bien chaud. Les trois crews ressortent l’artillerie lourde. Du Joseph Lalibela pour RDH et une dubplate monstrueuse de General Levy sur le riddim « Money Money » pour Iration Steppas (voir ici). Difficile de faire plus explosif que le débit hallucinant du toaster londonien! La session s’achève sur un dub bien méditatif de Dawa (voir ici), un dernier digital et une bonne nouvelle : un Angers Dub Club #2 serait d’ores et déjà dans les cartons pour le mois de mai. Logique compte tenu de la belle réussite de cette première édition qui pourrait bien être le début d’une longue série!

Reportage : Musical Echoes.
Textes : Emmanuel « Blender »/ Photos et vidéos : Lyn Cé / Enregistrement : Matthieu (Dawa Hi-Fi).

Écoutez la session d’Iration Steppas ici :

 

IMG_1569.CR2 (Copier)

Le crew nantais RDH a bénéficié du renfort de musiciens live, au mélodica et à la flûte.

 

Hervé, bassiste du groupe Moja et à la flûte pour accompagner quelques versions de RDH.

Hervé, bassiste du groupe Moja, était aussi à la flûte pour accompagner quelques versions de RDH.

 

Dawa Hi-Fi a mis le feu avec des sélections bien rythmées sur leur sono puissante et bien réglée!

Dawa Hi-Fi a mis le feu avec des sélections bien rythmées pendant presque deux heures.

 

Le duo bien rodé de Dawa Hi-Fi : Ben Abass au micro et Val à la sélection. Le crew fête ses dix ans à Bourges le mois prochain!

Le duo bien rodé de Dawa Hi-Fi : Ben Abass au micro et Val à la sélection. Le crew fête ses dix ans à Bourges le mois prochain!

 

Mark Iration aime solliciter le public!

Mark Iration aime solliciter le public et n’a pas manqué de le féliciter pour l’ambiance à l’issue de son set : « Anguersss », n’arrrêtait-il pas de crier!

 

Beaucoup de productions françaises sélectées par Iration Steppas!

Beaucoup de productions françaises sélectées par Iration Steppas !

 

Le tandem Mark Iration et Danman a pas mal tourné en France ces derniers temps, aux Dub Station de Lyon et Marseille notamment...

Le tandem Mark Iration et Danman a pas mal tourné en France ces derniers temps, aux Dub Station de Lyon et Marseille notamment…

 

Regardez un extrait vidéo de la session (Iration Steppas plays « Sound System D.N.A de Weeding Dub) ici :

Regardez un autre extrait (Iration Steppas plays YT dubplate) ici :

Regardez un extrait de la session de RDH (plays Anthony John) ici (par Alexandrine Burgaud, voir sa chaîne youtube ici) :