Live dub : Weeding Dub et Brain Damage feat. Willi Williams régalent La Maroquinerie de Paris !

C’était mardi le 20 octobre dans la chaleureuse salle de La Maroquinerie. Suite à la sortie de son dernier album, Walk the Walk, Martin Nathan de Brain Damage venait le défendre sur scène à Paris en compagnie du chanteur jamaïcain Willi Williams. Pour ne rien gâcher, la première partie était assurée par le producteur lillois, Weeding Dub, qui s’apprête à sortir (ce vendredi 13 novembre) l’un des albums les plus intéressants de cette fin d’année. Résultat : un concert de dub explosif du début à la fin dont nous publions les meilleures photos ici.

Seul aux machines, Weeding Dub a commencé à jouer peu avant 20h.

Seul aux machines, Weeding Dub a commencé à jouer peu avant 20h.

 

Le producteur lillois a présenté assez largement son nouvel album, Still looking for, qui sort le 13 novembre.

Le producteur a présenté assez largement son nouvel album, Still looking for, qui sort le 13 novembre.

 

 

Romain a joué quelques hits en puissance dont des featurings avec Mark Iration, Injah ou Ras Divarius...

Romain a joué quelques hits en puissance dont des featurings remarqués avec Mark Iration, Injah ou le bien nommé Ras Divarius…

 

 

 

 

 

 

Martin Nathan a pris la suite avec notamment pas mal de tracks issus de son dernier album, Walk the Walk.

Brain Damage a pris la suite avec notamment pas mal de tracks issus de son dernier album, Walk the Walk.

 

BD-5

Willi Williams chante deux chansons sur le dernier album de Brain Damage et quelques autres en live!

 

Né en Jamaïque en 1953, Wlli Williams a notamment

Né en Jamaïque en 1953, Wlli Williams a notamment chanté son énorme tube pour Studio One, « Armagideon Time », enregistré en 1979. Martin Nathan s’est amusé à triturer la version. Normal!

 

BD-7

 

 

 

 

 

 

 

 

BD-17

L’ampoule dub qui accompagne partout les lives de Brain Damage depuis quelques années déjà…

 

 

 

Beaucoup de complicité entre le chanteur vétéran et le producteur français! Le voyage du dernier en Jamaïque pour enregistrer les chanteurs de son album, n’y est sans doute pas étranger.

 

BD-6

Brain Damage ne s’est pas contenté de jouer son dernier album, mais également des titres extraits de Empire Soldiers voire encore antérieurs.

 

Willi Williams et Brain Damage, ne font pas semblant sur scène.

Willi Williams et Brain Damage, ne font pas semblant sur scène.

 

BD-14

A 62 ans, Willi Williams a su conserver une voix intacte et beaucoup de prestance sur scène.

 

 

Le Jamaïquain a notamment chanté "Pray fi di Youts" et "Fyah Bun" qui figurent tous les deux sur l'album Walk the Walk.

Le Jamaïquain a notamment chanté « Pray fi di Youts » et « Fyah Bun » qui figurent tous les deux sur l’album Walk the Walk.

 

 

 

 

 

BD-11

Après seulement quelques dates partagées, le duo semblait déjà bien rodé.

 

La salle n'était pas comble, mais pour un mardi soir, c'était tout de même une belle affluence!

La salle n’était pas comble, mais pour un mardi soir, c’était tout de même une belle affluence!

 

BD-19

Après deux rappels pendant lesquels Brain Damage s’est « permis de jouer un ou deux sons qui grattent un peu plus » dont un magistral morceau dub/punk appelé « Majorca », le dub maker salue un public conquis!


Reportage : Musical Echoes (Photos : Tom « Tsoham »/Légendes et mise en forme : E.B.)
Retrouvez très vite une interview vidéo de Brain Damage sur le site.