Dub Master Clash #1 : Quand la culture du dub clash renaît a Clermont-Ferrand !

Le théâtre du Poco Loco a tremblé samedi 5 décembre pour la première édition du Dub Master Clash. Le crew clermontois Dub Shepherds avait invité Anti-Bypass, Pilah, Ivan-Jah, Roots Raid et Cultural Souljah pour un clash cent pour cent dub !  Retour sur cette soirée remarquable et originale avec Robin de « Musical Echoes » !

Le public clermontois a répondu présent.

Le public clermontois a répondu présent.


Le Dub Master Clash est un nouveau concept et entièrement organisé par les artistes présents. Le principe ? Un des artistes mixe en live un titre qui est ensuite rejoué par son « adversaire » avec un mix différent. D’ailleurs, les artistes se sont envoyés leurs productions en amont pour que chacun prépare son live au mieux.

Mais avant que le clash commence, on retrouve le dub maker local Cultural Souljah accompagné du chanteur Bredda Dub pour un warm-up déjà déjanté ! Leur set steppa/warrior est très efficace et à la fin du show, la salle est quasi-pleine et le public en redemande. Nico aka Cultural Souljah en a profité pour présenter son dernier numéro de « Version » son fanzine papier.

Cultural Souljah, Bredda Dub.

Cultural Soulja et Bredda Dub (à droite).

C’est ensuite le duo Dub Shepherds qui prend le relais, suivi d’Anti-Bypass, membre du Dub Addict Sound System. Ils se chauffent tranquillement avec des titres roots comme cette version revisitée de « Money Money » magnifiquement accompagné d’Ivan-Jah qui tiendra le micro toute la soirée. Il entraîne le public avec une énergie débordante et un flow très maitrisé. Les titres s’enchainent efficacement, allant du roots au stepper et c’est un plaisir de redécouvrir certains morceaux avec un mixage différent.

Dub fi dub fou furieux !

On arrive à la seconde partie du clash où vont s’affronter Roots Raid et Pilah. A peine remis de sa tournée pour le Télérama Dub Festival, le duo de Bourges est venu mixer en live des titres issus de son album From The Top. Il faut dire que les créations de Roots Raid se prêtent bien au jeu car elles avaient déjà été remixées sur leur album de remixes par la crème des dub makers actuels (Panda Dub, Ackboo, Dawa HiFi, Mexican Stepper …). Natty et Guillaume, bassiste et percussionniste du groupe OnDubGround ont assuré et ont l’air d’avoir pris un immense plaisir à remixer les morceaux de Pilah.

A6-DMC-376x525Car les productions de Pilah sont parfaites pour danser!  Également membre du Dub Addict Sound System et guitariste de Kaly Live Dub, le Lyonnais vient tout juste de sortir l’album The Good, The Bad and The Addict avec Joe Pilgrim et Ivan-Jah en featuring (voir la chronique ici). Il nous livre un set très stepper, voire dubstep à certains moments pour le plus grand plaisir de la foule avec des titres récents comme « Cure Them » ou « Juggling » ou d’anciennes productions de Dub Addict.

Quatre heures, le clash est terminé mais pas la soirée ! Les artistes se lancent alors dans un dub fi dub fou furieux et ce sont les deux membres de Dub Addict qui terminent la session en beauté !

Cette première édition du Dub Master Clash fut une réussite sur tous les plans : des artistes complices qui ont pris plaisir à jouer ensemble, une sono terriblement efficace, des bonnes vibes et un public clermontois visiblement ravi !
Fort ce premier succès, une seconde édition est d’ores et déjà annoncée pour le 19 mars 2016. Ce sera à Lattes, dans la banlieue de Montpellier (34).

Reportage : Robin (textes et photos) pour Musical Echoes.

 

Ivan-Jah au micro!

Ivan-Jah au micro avec le duo de Roots Raid !

 

Anti-Bypass de Dub Addict au contrôle !

Anti-Bypass de Dub Addict au contrôle !

 

Pilah de Dub Addict et Kaly Live Dub, un pionnier de la scène dub française.

Pilah de Dub Addict et Kaly Live Dub, pionnier de la scène dub française.

 

Alexis et Joseph, du sound local, Dub Sheperds.

Alexis et Joseph, du sound local, Dub Sheperds.

 

Ivan-Jah a assuré au micro !

Ivan-Jah a assuré au micro !

 

Ivan-Jah et  Pilah mettent le feu !

Ivan-Jah et Pilah mettent le feu au Poco Loco !