Dub Camp #3 : Une soirée de plus, un nouveau lieu et déjà pas mal de surprises sur le line up !

Créé en 2014 par l’association nantaise Get Up, le Dub Camp s’est imposé en deux ans comme le festival incontournable de la culture sound system en France, voire en Europe. Pour sa troisième édition, du 7 au 10 juillet, le Dub Camp fait peau neuve, en déménageant à Carquefou, ajoute une soirée supplémentaire le jeudi et propose déjà quelques surprises avec des artistes inédits (Jah Observer, Sir Coxsone, Prince Alla ou Michael Prophet…) quand d’autres sont des habitués des lieux (O.B.F, Iration Steppas, Channel One…).
Le point complet à cinq mois de l’événement, en exclusivité sur « Musical Echoes ».

Déjà présent au 2014, le soundman de Birmingham, King Earthquake, sera l'une des valeurs sûres de l'édition 2016.

Déjà présent en 2014, au Dub Camp, le soundman de Birmingham, King Earthquake, sera l’une des valeurs sûres de l’édition 2016. Photo : Tom Tsoham / Musical Echoes.

Première info, déjà connue depuis décembre, le festival déménage ! Exit les jolis champs du Pellerin coincés entre la Loire et le canal de La Martinière. Lieu protégé abritant une faune et une flore spécifique, ce site nécessitait une dérogation pour accueillir le festival qui n’a pas été accordée cette année par la préfecture de Loire-Atlantique, obligeant l’organisation à trouver un autre lieu.

Ce sera donc La Vincendière à Carquefou, à l’intérieur même de l’agglomération nantaise. Un endroit à priori moins idyllique que le précédent, mais qui a l’avantage d’être plus proche de Nantes et de ses transports.
Du changement également dans la durée du festival qui s’allonge d’une soirée avec une session d’ouverture dès le jeudi avec  un seul chapiteau sonorisé par le sound system rennais I-Skankers sur lequel se poseront trois gros crews anglais : Channel One feat. Matic Horns et Ramon Judah, Emperorfari et Vibronics feat. Madu Messenger (écoutez leur dernière session à Paris ici). Un premier plateau qui est bien plus qu’une mise en bouche, même s’il se terminera à 1h du matin contre 3h pour les trois autres soirées.

Légende du sound UK, Sir L

Légende du sound system UK, Sir Coxsone Outernational, sera l’une des attractions du festival. Photo : Lucos pour M.E.

Car ensuite, la formule des éditions précédentes est reprise : avec des sessions vendredi, samedi et dimanche jusqu’à 3 heures. Les premiers noms connus, dévoilés au public ce samedi midi, sont prometteurs, notamment parce que les programmateurs sont allés puiser dans les racines du sound system UK : le légendaire Jah Observer et ses bacs remplis de productions Studio One ou encore les Londoniens de Sir Coxsone Outernational qui n’ont joué qu’une seule fois en France depuis trente ans (relisez notre reportage de cette session ici) ! Programmer ces anciens est bienvenu pour rappeler à tous d’où vient de ce mouvement sound system qui explose aujourd’hui en France. D’autant que quelques chanteurs expérimentés sont aussi d’ores et déjà à l’affiche à l’instar des Jamaïcains Prince Alla et Michael Prophet, deux légendes vivantes du reggae auxquelles on peut ajouter le chanteur Robert Dallas, moins connu mais tout aussi roots !

Iration Steppas, O.B.F, Legal Shot ou Paul Axis sur leurs sound systems respectifs !

Au rayon des poids lourds anglais, King Earthquake (Birmingham) et Iration Steppas (Leeds) font leur retour cette année après un premier passage en 2014 et le second amènera même sa puissante sono pour la première fois au Dub Camp. Voilà qui promet quelques acouphènes et en tout cas des riddims bien rythmés sinon violents !
Fils de Jah Shaka, tête d’affiche l’an dernier, Young Warrior est également de la partie et devra faire ses preuves dans l’art de la sélection et montrer qu’il n’est pas seulement le « fils de »… Curiosité de la précédente édition, Paul Axis ramènera une nouvelle fois son incroyable sono à lampes pour des tunes d’une chaleur incomparable, sorties de son Axis-Valv-A-Tron sound system !

Axis Valv-A-Tron, le sound system le plus atypique de l'édition précédente, qui fonctionne avec des lampes et non des transistors, sera de retour cet été au Dub Camp.

Axis Valv-A-Tron, le sound system le plus atypique de l’édition précédente, qui fonctionne avec des lampes et non des transistors, sera de retour cet été au Dub Camp ! Photo. T.T. / M.E.

Les sounds français ne sont pas oubliés et même très largement représentés avec notamment O.B.F accompagné de son sound system contrairement à l’an dernier et des chanteurs Shanti D et SR Wilson ou Legal Shot qui apporte également sa sono. Outre ces deux formations déjà bien établies, plusieurs autres sounds représenteront le dynamisme actuel de la foisonnante scène française à l’instar des Dijonnais de Kiraden sound system, des Lillois d’Agobun sound system ou encore d’Adowa Hi-Fi, I-Station ou Roots Powa… Autant de nouvelles têtes, venues des quatre coins de la France que les habitués des sessions sound systems connaissent souvent déjà, au moins localement.

Voilà qui met déjà l’eau à la bouche alors que la programmation est loin d’être bouclée et qu’il faut y ajouter, le dub maker lyonnais Panda Dub qui a su se renouveler récemment avec son nouveau live machines, basse et batterie !
L’affiche de cette troisième édition a semble-t-il réussi, en tout cas pour l’instant, ce subtil alliage entre sounds vétérans rarissimes, crews confirmés et nouveau venus qui donnent à entendre toute la diversité de la culture sound system européenne, du reggae le plus roots au dub le plus décomplexé. Et même si certains artistes sont là pour la troisième fois d’affilée, il faut faire confiance au savoir-faire de Channel One ou d’O.B.F (…) pour dynamiter à nouveau les chapiteaux du festival !

E. « B ».

12646682_1074682499242937_8551606874574211638_o

*Toutes les infos sur le site du festival ici :
https://www.dubcampfestival.com/
Et la billetterie ici : https://www.dubcampfestival.com/billetterie/

« Opening Session » : jeudi 7 juillet 2016

18h – 01h : Dub Club Arena , disponible uniquement avec le pass 4 jours (90€ + frais de loc) :
Channel One feat. Matic Horns & Ramon Judah, Emperorfari, Vibronics feat. Madu Messenger, I-Skankers sound system.

Du 8 au 10 juillet :

Pass 3 jours => 78€ + frais de loc

Vendredi : 17h – 03h
Samedi 15h – 03h
Dimanche : 15h – 03h.

Premiers noms annoncés :

IRATION STEPPAS SOUND SYSTEM
OBF SOUND SYSTEM feat SHANTI D
KIRADEN SOUND SYSTEM
YOUNG WARRIOR SOUND SYSTEM
AGOBUN SOUND SYSTEM
LEGAL SHOT SOUND SYSTEM
SIR COXSONE OUTERNATIONAL
MICHAEL PROPHET
JAH OBSERVER
PANDA DUB
I-STATION
PRINCE ALLA
ROBERT DALLAS
ROOTS POWA feat FAYALITE HORNS
AXIS VALV-A-TRON
KING EARTHQUAKE
INES PARDO
FREEDOM MASSES
ADOWA feat JAH BAST
& many more!

Infos pratiques:
Dub Camp Festival
7 – 8 – 9 – 10 juillet 2016
La Vincendière,
44470 Carquefou.

Retrouvez tous nos reportages des éditions 2014 et 2015 du Dub Camp ici :
http://musicalechoes.fr/?s=Dub+Camp