Chronique : « This Morning » de Clinton Fearon

La sortie d’un nouvel album de Clinton Fearon est toujours un moment particulier, si ce n’est un événement, pour les amateurs de reggae. Après une récente tournée mémorable en France, « Musical Echoes » a décidé de chroniquer son dernier album, This Morning, sorti cet automne sur le label français Chapter Two. 

1475508524_600

L’album est sorti le 30 septembre dernier sur Chapter Two.

Bassiste et chœur des Gladiators, groupe emblématique du reggae formé en 1967, pendant dix-huit ans, Clinton Fearon a entamé depuis 1987 une carrière solo en prenant domicile à Seattle et enchaîne depuis les succès et les albums références.

Pour This Morning, Clinton Fearon trouve un équilibre particulier entre des sonorités empruntées au blues et un reggae instrumental, où il fait tour à tour chanter les instruments et jouer sa voix, exploitant tout le potentiel et le champ des possibles que cela lui ouvre. Accompagné de son complice Mark Choi, les arrangements y sont soignés et pertinents. Chaque instrument est bien à sa place, sublimant un jeu de questions / réponses où les uns remplissent les espaces laissés par les autres. Mention particulière sur les morceaux « This Morning » et son passage sublime de saxophone, ainsi que « Waiting », où la voix devient un instrument à part entière.

« Revendications plus militantes »

Les titres s’enchaînent avec fluidité et cohérence sur cet album, donnant l’occasion d’entrer dans l’univers intimiste du chanteur compositeur (comme laisse supposer l’illustration de la pochette), laissant parfois place à des revendications plus militantes comme « No Justice », faisant sans détours la critique des récents événements envers la communauté noire américaine.

Si cet album n’innove pas sur le style ou la forme, il confirme cependant une fois de plus le talent d’un immense artiste toujours prompt à donner des vibrations positives, comme une mission qu’il se serait donnée, et comme toujours, écouter du Clinton Fearon fait du bien aux auditeurs et à la musique elle-même.
Dans cet esprit, commander son disque directement sur son site vous offrira l’occasion d’avoir un mot signé de sa main, ce n’est pas grand-chose, mais cela illustre bien les « good vibrations » qui émanent de cet artiste si particulier!

Samuel Bagla. 

Tracklisting :

1- Doctor Say
2- This Morning
3- Waiting
4- No Justice
5- Talk
6- This Train Is Leaving
7- Respect
8- Speak Your Mind
9- Don’t Be Afraid
10- Fooling Myself
11- Turn Up The Music
12- Again
13- Wi a One.

 Le top 3 tunes du chroniqueur :

1- This Morning,
2- Waiting,
3- Talk.

Écoutez le rappel du dernier concert parisien de Clinton Fearon, le 16 novembre au Cabaret Sauvage ici :

 Regardez le début du concert de Clinton Fearon à Massy, la 10 novembre ici :

Vidéo : 34 minutes au cœur du dernier live de Clinton Fearon avant son concert parisien !