Chronique : « 3rd Kingdom » d’Alpha Steppa

Alpa Steppa semble être sur tous les fronts et ne plus s’arrêter. Entre la gestion de son label Steppas Records, les tournées, sa participation à Dub Dynasty, l’artiste a encore de la réserve pour présenter son deuxième album intitulé  3rd Kingdom, sorti officiellement vendredi 7 juillet.

3rd est

Atrwork épuré et soigné pour 3rd Kingdom.

Il y a deux ans, nous nous arrêtions longuement sur Rooted & Grounded, le premier album du Londonien d’adoption. Ce premier opus donnait à découvrir un son organique, ancré dans une culture stepper profonde, dans des sons électroniques plus modernes et attentif à une inspiration « tribale ». Ce second album est plus court (12 pistes) que le précédent qui contenait 24 morceaux.

L’album s’ouvre sur « 3rd Kingdom » avec Tenor Youthman au chant qui pose toute la densité de l’album. Dès ce premier morceau, il apparaît que l’artiste a réalisé un travail en profondeur sur ses sons. Si l’ensemble est familier pour quiconque a écouté les productions d’Alpha Steppa dans ses divers projets, on note tout de suite un jeu sur les silences et des basses déjà très intenses pour un morceau d’ouverture. Il s’en suit une interprétation « Alpha Steppa’s style » du classique « Heart of Gold » des Viceroys, repris par Sista Awa. Cette deuxième piste, par la large place accordée aux cuivres dans un style assez jazzy, n’est pas sans rappeler la production récente d’Alpha & Omega meets Aketi Ray.

Après l’installation d’une ambiance roots, l’album se poursuit et gagne en intensité avec « Ancient Tribes » (ft. Nai-Jah) dub stepper puissant appuyé par des roulements de batterie réguliers et plus encore, avec « Concrete Meditation » (écoutez plus bas), premier instrumental de l’album. Un stepper monstrueux enjolivé par de somptueux cuivres qui soulignent une ligne de basse écrasante.

« Rythmiques jungle »

Si « Soulfire » lasse assez rapidement par son tempo saccadé typique du dubstep et la voix légèrement « auto-tunée » de Double Tiger (Jay Spaker, de Dub Stuy), les connaisseurs du label apprécieront de retrouver « Mek We March » (ft. Cologne) que Ben diffusait régulièrement en session ou durant des mixs diffusés sur internet. Ce titre n’est autre qu’un remix surpuissant de « The River », déjà sorti sur Rooted & Grounded. Ici, le contraste est parfait entre une voix aérienne et un stepper terrestre et martelant.

Après un dub inquiétant et déroutant en combinaison avec le sound brésilien High Public Sound,  « Jah Jah Creation » avec Jonah Dan, Don Fe à la flûte le très talentueux Ras Tinny – MC présents sur toutes les releases en LP d’Alpha Steppa ou Dub Dynasty, est le vrai point fort de l’album, absolument incontournable. Le flow imparable de Ras Tinny contraste à merveille avec des arrangements mélodieux et un riddim massif !

Ce hit s’enchaîne avec « The Time has Come » réunissant Nai-Jah au micro et Ras Divarius au violon sur une tune très marquée par l’inspiration d’Alpha & Omega. De facture assez classique, il n’en reste pas moins l’un des morceaux marquants de ce LP. Au rang des titres phares, notons également avec plaisir l’exploration sonore entre sons de la forêt et rythmiques jungle, sur le génial et ingénieux « Liberation » ou le dub orientalisant et implacable, « The Gate », stepper virtuose et entêtant à souhait.

Le premier album d’Alpha Steppa était une très belle surprise par sa grande originalité autour d’un triptyque que l’on retrouve à nouveau : un stepper roots très profond (notamment pour la qualité des textes), de nombreuses influences (fruit de ses dernières rencontres lors de deux ans de sessions à travers le monde entier), et toujours cette inspiration électronique. Les habitués du producteur ne seront donc pas très surpris mais découvriront un très bon album qui confirme la stature d’Alpha Steppa. Pour les autres, et bien, l’album est plus facile d’accès que le précédent et fournira une bonne introduction à l’univers musical du fer de lance de la nouvelle génération du steppa/dub anglais !

Nico.B.

* 3rd Kingdom est sorti le 7/7/17 en LP vinyle, double CD et numérique sur le label Steppas Records

Tracklisting :

1- 3rd Kingdom (feat. Tenor Youthman)
2- Heart Made of Stone (feat. Sistah Awa)
3- Ancient Tribes (feat. Nai-Jah)
4- Concrete Meditation
5- Soulfire (feat. Double Tiger)
6- Mek We March (feat. Cologne)
7- Mycelial Connection (feat. High Public Sound)
8- Jah Jah Creation (feat. Jonah Dan, Ras Tinny & Don Fe)
9- The Time Has Come (feat. Nai-Jah & Ras Divarius)
10- The Gate.
11- Liberation
12- Prophecies Unfold (feat. Cologne).

Le top 3 tunes du chroniqueur :

1- Jah Jah Creation (ft. Jonah Dan, Ras Tinny & Don Fe)
2- Prophecies Unfold (ft. Cologne)
3- Mek We March (ft. Cologne)

Le top 3 tunes d’Emmanuel « Blender » :

1- The Gate
2- Concrete Meditation
3- Jah Jah Creation (ft. Jonah Dan, Ras Tinny & Don Fe).

Écoutez le morceaux « Concrete Meditation » ici :