Red Robin, un nouveau label rub-a-dub émerge en Nouvelle-Zélande !

Se définissant comme un « fournisseur de rub-a-dub rural », le label Red Robin, basé en Nouvelle-Zélande, vient de sortir sa deuxième release après un premier shot en début d’année. L’occasion de chroniquer ces deux 12“ et de vous présenter cette nouvelle maison de disques, en lien notamment avec le label allemand, Jahtari qui en assure la distribution. 


Porté par les productions du riddim maker néo-zélandais Naram (auteur de l’excellent album March of the Gremlins sorti début 2014) et après avoir été géré comme un sous-label de Jahtari, Red Robin Records a pris son envol début 2017 avec une première release, suivie par une seconde tout récemment.

L’empreinte de Jahtari n’est pas loin sur ses deux disques ; le producteur allemand Disrupt supervise et conseille dans la gestion et les textures sonores, participant même sur les versions, de l’aveu du producteur Naram, qui travaille beaucoup avec le label de Leipzig alors que ce dernier assure la distribution des disques.

12“ « Bobby was a gangster » / « Ravers Party »

Sorti le 27 vovembre 2017, ce 12 pouces enchaîne les killer tunes avec une facilité déconcertante.
Naram est aux contrôles des riddims avec le soutien de trois vocalistes de talent, Winston « Midnight Riders » Powell, General Jah Mikey et Junior Cat.

La face A propose « Bobby was a Gangster » et « Galang Selector » puis leurs versions dub respectives. Midnight Riders raconte l’histoire d’un jeune gangster, comme un avertissement à tous les rudeboys qui aimeraient entrer dans ce milieu sans penser aux conséquences. C’est ensuite au tour de General Jah Mikey de prendre en main le riddim sur « Galang Selecta », champion sound lyrics pour ce MC jamaïcain vétéran dont le timbre de voix rappelle à s’y méprendre celui du chanteur Tony Rebel. Place ensuite à une grosse version digital dub dont Naram a le secret. Un travail léché, mais assez classique.

On retrouve le General en premier sur la face B pour la killer tune dancehall « Ravers Party », où son flow passe de MC à chanteur sans complexe, son aisance dans les deux styles est des plus étonnantes, adoucissant ici la basse acide avec un esprit légèrement crooner. L’alchimie est parfaite entre sa voix et un morceau groovy à souhait.
Le célèbre deejay Junior Cat prend la suite sur le titre « Ram Dance Posse » avec un flow clairement rub-a-dub inarrêttable et digne de ses hits des années 90. « Raving Version » conclut le disque avec brio, des basses digitales rondes à souhait soutenus par des kette drums du plus bel effet. 

12“ « Outta Road » / « Dem A Fraud »

La première release du label date de janvier 2017.

Paru en début d’année 2017, ce disque signe la toute première sortie du label situé à Te Mata (près de la ville d’Hastings, dans le nord de la Nouvelle-Zélande).

Sur la face A, on trouve le premier riddim chanté par Winston « Midnight Riders » Powell rejoint sur le second titre et sans transition par Speng Bond.
La première version, nommée « Outta Road » raconte la vie difficile dans les rues de Kingston, la deuxième, « Dread Outta Road », apporte un point de vue parallèle, mais en Grande-Bretagne cette fois.

Face B, on découvre « Dem A Fraud », sur le riddim Fraudulent, composé en duo par Naram et Art avec un tempo beaucoup plus élevé et dansant. Steve Knight (MC de Toronto) y dénonce ici les politiciens corrompus et passe ensuite la parole à Tippa Lee pour « Salute The Veteran », ego-trip retraçant son histoire personnelle.

Les deux riddims sont dubbés en fin de chaque face et nous invitent à porter une oreille attentive aux rythmiques tout en profitant d’effet digitaux d’outre-espace. Quel soin apporté à la composition !

Avec ses deux sorties en moins d’un an et sans aucune forme de politesse, le label Red Robin propose des morceaux digitaux incroyablement bien produits, invitant des chanteurs et MCs qui apportent un énorme plus à des riddims déjà excellents. Un label à surveiller de très près avec deux disques qui sont déjà des must have pour les amateurs et sound systems férus de digital et de bon rub-a-dub et qui rappellent le meilleur des eigthies.

Samuel Bagla. 

Tracklisting :

« Outta Road » / « Dem A Fraud » :

Side A :
Outta Road – Naram Feat.Midnight Riders
Dread Outta Road – Naram Feat . Speng Bond
Dub Outta Road – Naram & Disrupt.

Side B :
Dem A Fraud – Naram + Art Feat. Steve Knight
Salute The Veteran – Naram + Art Feat. Tippa Lee
Fraudulent Version – Naram + Art & Disrupt.

« Bobby was a Gangster » / « Ravers Party » :

Side A :
Bobby was a Gangster – Naram Feat.Midnight Riders
Galang Selector – Naram Feat.General Jah Mikey
Bobby’s Version – Naram & Disrupt.

Side B :
Ravers Party – Naram Feat. General Jah Mikey
Ram Dance Posse – Naram Feat. Junior Cat
Raving Version – Naram & Disrupt.

Le coup de ♥ du chroniqueur :
« Bobby was a Gangster » / « Ravers Party ».

Écoutez ces deux disques sur le bandcamp de Red Robin Records ici :
https://redrobinrecords.bandcamp.com/album/bobby-was-a-gangster-ravers-party

Ou sur le compte soundcloud du label ici :

 

Découvrez les productions de Naram ici :