Chronique LP : « One by One » de Alpha & Omega

Un peu plus d’un an après son dernier album en collaboration avec Ras Tinny, le duo Alpha & Omega est de retour dans les bacs avec One by One, sorti sur Steppas Records à la toute fin de l’année dernière. 

Nul besoin de présenter plus avant Alpha & Omega, fer de lance de la scène UK dub depuis pas loin de 30 ans. Le duo composé de Christine Woodbridge à la basse et de John Sprosen à la production vient de sortir son dernier opus, vingt-sept ans après Daniel in the Lion’s Den, son premier disque complet.

Comme une évidence, c’est sur le label de Ben Alpha, Steppas Records que sort cet énième effort après une trentaine de productions depuis 1990. Pour rappel, ce dernier n’est autre que le neveu de Christine et le fil de John et produit tout naturellement cette release en mode showcase de 5 morceaux chantés et 5 versions dub.

L’album compense un format franchement court (37 petites minutes) par une densité bienvenue : même les dubs ne dépassent pas les 4 minutes à l’exception de « Dub Like a Warriah » et aucune note ou mélodie ne semble superflue ici.
L’attention a été portée sur le choix des vocalistes, tous déjà dans l’entourage d’A&O ou du label Steppas Records à l’instar de Jane Warriah qui signe l’anthem du disque aussi puissant et warrior que son titre : « Walk Like A Warriah ». Sur une rythmique bulldozer, mais dotée d’arrangements subtiles et chaleureux, la chanteuse anglo-jamaïcaine qui vit en Italie (et chante beaucoup avec le sound system des Pouilles, Roots Reality Hifi), offre un flow percutant et bien dans l’air du temps warrior style. Encore une top tune pour cette chanteuse, après son hymne anti-consumériste, « Material Thing » sorti en 7″ avec Crazy Hertz, toujours sur Steppas Records.

Derrière ce sont quatre hommes qui se partagent au micro les miettes que veut bien leur laisser Sista Jane. Ras Tinny et sa grosse voix caverneuse s’en tire très bien avec une déclaration d’amour à devenez qui… Rastafari. Des paroles certes basiques, mais un titre diablement efficace à défaut d’être original qui fait figure de deuxième gros hit du disque.

« La rondeur toujours exquise de la basse de Christine » 

Dans des styles différents et beaucoup plus chantés, Nai-Jah et Joe Pilgrim (tous deux établis à Lyon), signent pour leur part deux chansons plus aériennes, mais moins incisives :  « Rough & Tough » et « One by One » font la part belle aux timbres magnifiques des deux vocalistes d’origines africaines (Nigeria pour le premier cité et Benin pour le second), avec des harmonies parfois un peu décousues qui jouent à cache-cache avec le riddim au lieu de l’accompagner docilement.

Enfin, le « Poorman Style » d’ouverture est plus classique dans sa construction, mais fonctionne parfaitement grâce à la voix splendide de l’Italien Prince David qui reprend ici un thème éculé, mais essentiel du reggae music, celui du poorman. Un titre que les habitués des sound systems ont sans doute déjà entendu lors des sessions de Moa Anbessa où il est joué depuis plusieurs mois.

Les cinq versions dub derrière restent sobres et sans fioritures. Elles permettent d’apprécier sereinement la rondeur toujours exquise de la basse de Christine, qui, avec ce kick de batterie toujours très appuyé, forment la vraie architecture de toutes les rythmiques. Les arrangements sont toujours soyeux et quelques passages inspirés de flûte et de mélodica parfont un ensemble déjà très solide.

Surtout, l’ambiance générale qui s’en dégage reste toujours chaleureuse et optimiste à mille lieux d’un stepper stéréotypé froid et industriel. La musique d’A&O est ici toujours solidement enraciné dans le reggae avec toute la chaleur et mystique qui l’accompagne. Le tout forme un album inspirant, abouti et tout à fait actuel, tant par sa production léchée que ses thèmes abordés. Un vrai must donc, un de plus pour le duo. Jusqu’au suivant.

Emmanuel « Blender ».

* One by One est sorti le 29 décembre 2017 sur Steppas Records en LP vinyle et digital.

Tracklisting :

1- Poorman Style (ft. Prince David)

2- Walk Like A Warriah (ft. Jane Warriah)

3- Rough & Tough (ft. Joe Pilgrim)

4- One By One (ft. Nai-Jah)

5- Love Rastafari (ft. Ras Tinny)

6- Poorman Dub (ft. Prince David)

7- Dub Like A Warriah (ft. Jane Warriah)

8-Rough & Dub (ft. Joe Pilgrim)

9- Dub By Dub (ft. Nai-Jah)

10- Love Dub (ft. Ras Tinny).

Le coup de ♥ du chroniqueur :  « Walk Like A Warriah » (ft. Jane Warriah).

Écoutez ce titre ici :