Chronique : « Overdubbed » de Sly and Robbie meet Dubmatix

Vers le remix et au-delà. Drôle d’idée que celle du producteur canadien, qui a demandé les bandes de onze riddims à la meilleure paire rythmique reggae de tous les temps, Sly and Robbie. De là, Dubmatix a osé reconstruire autant de morceaux pour un résultat original compilé sur l’album Overdubbed, sorti le 19 janvier. 

L’album est sorti le 19 janvier sur le label allemand, Echobeach.

C’est au cœur d’un mois de janvier particulièrement morose que Dubmatix, sort son nouvel album, Overdubbed. Après presque 15 ans de carrière et d’expérimentations en tout genre, l’artiste retourne aux racines du dub, en s’appropriant pas moins de 11 titres de la très prolifique discographie de Sly and Robbie. Ouvert à toutes formes de musiques, le duo légendaire du reggae laisse libre cours au producteur canadien pour s’exprimer et réinventer sa musique.

Connu pour ses prises de position tranchées, Dubmatix propose pour sa part parfois des musiques radicalement électroniques, parfois des dubs plus traditionnels. Ce nouvel album, toujours sorti sur le label allemand, Echobeach, nous offre une fusion très réussie des deux. L’artiste s’appuie sur les pistes basse et batterie exclusivement, et compose ensuite autour de ce travail de base.

« Sections cuivre du plus bel effet »

Chaque piste est travaillée avec minutie dans un album cohérent et équilibré. Le reggae/dub est omniprésent, mais chaque piste prend son indépendance par rapport à ce style de base. L’album nous porte ainsi aux frontières de l’ambient dans des morceaux très doux « Great Escape », pour nous faire voyager vers le trip-hop avec « Riding East » ou aller flirter avec la dance avec « Burru Saturday ». Les dubs, qu’ils soient chaleureux et entêtants comme avec « Shaby Attack », ou plus introspectifs avec la très réussie « Communication Breakdown » sont bien entendu de la partie.

Chaque instrument, chaque voix a sa place sur l’album. Un exemple particulièrement réussi : les sections de cuivre, annonçant le chant de Treson sur « Frenchman Code » sont du plus bel effet. L’album pourrait ressembler à un gros patchwork, si l’ensemble n’avait pas été mixé et arrangé avec talent. Nous sommes loin de l’effet « fête foraine », qui est un risque important dans ce genre d’exercice. Ici, aucun superflu, Dubmatix mène la danse avec brio : moments chaleureux, envolées lyriques, repos et réflexions… La richesse et la diversité de l’album permettent autant une écoute active que moins attentive, en laissant tourner le disque en musique d’ambiance. Une grosse ambiance tout de même !

* Overdubbed est sortie en vinyle et en digital le 19 janvier sur le label Echobeach.

Alex. P. 

Tracklisting : 

1- Dictionnary

2- Smoothie ft. Prince Alla, Screechy Dan, Megative

3- Riding East

4- Great Wall

5- Communication breakdown ft. Jay Spaker

6- Dirty flirty ft. Pato Irie

7- Great Escape

8- Shaby Attack

9- Frenchman Code ft. Treson

10- Burru Saturday

11- Ruff house

12- Burru Saturday (Bonus Mix)

13- Riding East (Western Mix)

14- Communication Breakdown Dub

15- Great Escape (Dancefloor Dub)

16- Riding East (Alternate Version)

17- Smoothie Dub.

Le top 3 tunes du chroniqueur :

1- Dictionnary,

2- Great Escape,

3- Frenchman Code ft. Treson.

Regardez le clip de « Dictionary » ici :