Chronique EP : « Escape » vol.1 de Fu Steps meets Vini

Le nouvel album EP du duo rouennais Fu-steps vient de sortir ce dimanche 22 mars sur le netlabel ODGprod avec l’appui du parisien Vini, plus connu sous le nom de Vini Selecta du label Dubwise Station. Après No more vibes to waste, Escape donne l’occasion au groupe de renforcer sa présence sur la scène reggae/dub hexagonale et laisse le champ libre à Lot pour placer sa voix, à l’approche d’une nouvelle tournée à venir et de nouvelles sorties à prévoir avant l’été.

L'album sort en téléchargement libre sur OGD prod.

L’album sort en téléchargement libre sur OGD prod.

« Everyman for himself » ouvre le bal avec sa mélodie aux cuivres sur un rythme stepper soutenu qui fait la part belle aux lyrics appuyés par quelques accords de clavier en plus du skank.

« Everyman dub himself » garde la même structure avec un traitement qui laisse plus de place à la basse, donne de la réverb aux cuivres et fait intervenir la voix pour ponctuer le tout.

« D.R.E.A.M » donne un air plus joyeux avec des sonorités à cheval entre le funk/disco et le early digital en ouverture puis devient plus organique grâce aux cuivres, traités comme si ils étaient  digitaux aussi mais gardent un charme plaisant.
« D.R.E.A.M dub » laisse la place à dub strictement instrumental en ajoutant même une part de groove supplémentaire grâce aux effets sur les cuivres.

« Sunshine » prend le contre pied de son titre en proposant un morceau plus sombre qui vire à un style proche du dubstep sur « Sundub » sans toutefois tomber dans le piège de trop s’éloigner de l’idée du morceau original.

« Got it » s’ouvre sur un synthétiseur en glissando (transition entre deux notes par un effet de glisse) pour laisser place à un riddim stepper simple mais efficace pour soutenir les lyrics. «Dub it » donne une dimension plus aérienne au morceau original.

Cet album de quatre titres et quatre versions dub est axé sur un croisement entre sonorités digitales et organiques et un son très dry (aucune, ou seulement une partie du signal sonore est affectée par un effet) pour la première partie, se réservant la pléthore d’effets pour les dubs, créant une vraie différence de vision des mêmes morceaux. Un parti pris original qui tranche avec la plupart des productions actuelles!

Samuel Bagla.

Le « Top 3 tunes » du chroniqueur :

1.« D.R.E.A.M »
2.« Sundub »
3.« Everyman dub himself »

Tracklisting : 

1 – Everyman for himself
2 – D.R.E.A.M
3 – Sunshine
4 – Got it
5 – Everyman dub himself
6 – D.R.E.A.M dub
7 – Sundub
8 – Dub it.

Ecoutez et téléchargez l’album ici : http://odgprod.com/2015/03/fu-steps-meets-vini-escape/