Chronique : « Worlds Inside » de Jean-Paul Dub

Producteur et compositeur depuis 2007, le Normand Pablo Géléoc aka Jean-Paul Dub vient de sortir sa septième release sur Svaha Sound Records! Tour d’horizon de ce Worlds Inside par l’un de nos chroniqueurs dub, Alex W.A.I. !

Artwork original pour ce Worlds Inside !

Artwork original pour ce Worlds Inside !

Avec Worlds Inside, Jean-Paul Dub n’en est donc pas à son coup d’essai. Depuis 2009, le producteur enchaîne ainsi les releases et participations à bon rythme sur des labels aussi undergrounds et engagés que Marée Bass, Fresh Poulp, ODG, et bien sûr sous son propre label Vaticaen Prod.

Cette septième prod, disponible en écoute sur soundcloud (pour découvrir) et en vente (c’est toujours sympa de supporter les artistes qu’on aime), est un album complet et riche, sorti cette fois par le label anglo-canadien Svaha Sound Records. Ce label, assez peu connu en France compte dans son catalogue des artistes tels que Blue Hill, Mexican Stepper ou encore Rootsteppa. Du bon son, bien produit, un netlabel qui promet donc encore quelques belles prods à suivre.

Revenons à Jean-Paul Dub et son dernier disque, composé de huit pistes dont plusieurs remixes. L’album propose de nombreux éléments captivants et originaux, comme l’utilisation d’une guitare sèche, de samples exotiques,  ou d’instruments comme le saxophone, le mélodica ou même l’harmonica… De nombreux samples de voix qui poussent aussi à la réflexion, voire à la méditation!

« Un voyage dans les musiques ethniques ! »

Si les morceaux les plus doux de l’album sont très réussis, comme « The Perry’s Meeting » ou l’enivrant « Vie sur Zira » (qui n’est pas sans rappeler Tetra Hydro K dans le style), les tracks les plus « musclées », comme « Worlds Inside » ou le remix de « Bad news from the stars » convainquent un peu moins. Si la version de base de cette dernière était très poétique et contemplative, la version de l’album interroge par sa soudaine augmentation de tempo.

Jean-Paul Dub semble ainsi bien plus à l’aise dans les morceaux du style de « Mélodiquement vôtre » ou de son remix : des sons nappés, doux et poétiques pour un voyage à travers différents styles de musique dites « ethniques » dans une sensibilité qui lui est propre.

Les tracks construites avec un tempo plus élevé, si elles ne manquent pas d’intérêt – la recherche de nouveautés sonores est évidente-, semblent parfois un peu forcées précisément à cause de la sensibilité et de la douceur de la musique de l’artiste. L’efficacité de « Vaticaen’s way version 2 » nous fait en revanche mentir, tant la piste est d’une efficacité redoutable!

Mais globalement, l’artiste a su se créer une identité très largement différente de ce qui est proposé aujourd’hui en matière de dub : des sons inspirés, mûrs et réfléchis, plus appropriés à une écoute chez soi dans un moment chill que sur une grosse sono. Précisément le genre de dub qui se fait trop rarement aujourd’hui, et qu’on prend grand plaisir à écouter. Il n’est donc pas nécessaire pour Jean-Paul Dub de chercher à séduire le public adepte d’un tempo aux bpm plus élevés. Ce n’est pas l’esprit qui transpire de sa musique, et c’est très bien comme ça!

Alex W.A.I.

Tracklisting :

1-Worlds Inside
2-Mélodiquement Vôtre
3-Vaticaen’s Way (Version 1)
4-Good news from the stars
5-The Perry’s Meeting (remix)
6-Vie sur Zira (remix)
7-Mélodiquement Vôtre (reggae version)
8-Vaticaen’s Way (Version 2).

Le coup de ♥ du chroniqueur : « The Perry’s Meeting ».

Écoutez l’album Worlds Inside ici :

Achetez « Worlds Inside » ici : https://svaha.bandcamp.com/album/world-inside