Chronique : « Bridge over troubled dreams » d’Atili Bandalero featuring Prendy

À 31 ans seulement et fort déjà de six albums, le producteur Atili Bandalero s’associe cette fois à Prendy sur ce nouveau disque, Bridge Over Troubled Dreams, sorti le 11 mars dernier sur le label Brigante Records. Passage en revue d’un opus minimaliste et soyeux.

L'album est sorti sur Brigante Records le 11 mars dernier.

L’album est sorti sur Brigante Records le 11 mars dernier.

Bridge Over Troubled Dreams, nouvel album d’Atili Bandalero, donne à entendre un dub pour le moins original. En marge des productions stepper musclées, l’artiste, accompagné du chanteur Prendy trace son propre sillon mêlé de sons digitaux, d’une basse maîtrisée et d’un chant tout en retenu. Si la première écoute surprend, l’oreille s’habitue à un style aux inspirations diverses.

Les neuf morceaux qui composent cet opus laissent une grande place à Prendy, qui nous raconte des histoires de lendemains. L’album s’ouvre par « Tomorrow » qui est un morceau tout en légèreté, qui annonce la tonalité de l’album. Les pistes « Longtime » et « Keep Me Up » – qui affiche son influence digital – révèlent un riddim un peu plus marqué, qui assure le contrepoint de l’ambiance calme et onirique de l’album.

« Espace suspendu »

C’est sûrement la grande réussite de cet album : poser une ambiance qui ne ressemble à nulle autre à l’image des très réussis « Dry Your Tears » ou « Got To Go » (qui conclut l’album). Cette dernière track flotte entre downtempo, abstract et dub éthéré. Le travail fin réalisé sur la voix de Prendy, notamment dans l’introduction, en l’intégrant au morceau met l’ensemble en valeur. Le jeu sur les silences et les flottements de chacune des pistes du morceau, en leur laissant toute leur place, crée une forme d’espace suspendu.

Si l’album est chanté, l’artiste a judicieusement choisi de glisser les versions tout au long de l’album, évitant les structures un peu classiques. Ce choix nous permet d’être surpris par le très bon « Dub Twice » notamment ou encore la jolie version au mélodica d’Art-X, « Flute of Tomorrow ».

Bridge Over Troubled Dreams est donc un album très réussi, que l’on prend plaisir à découvrir, écouter et réécouter. Il se dégage de son dub épuré et minimaliste, une grande musicalité comme une grande sensibilité.

Nico. B.

Tracklisting :

1-Tomorrow (ft. Prendy)
2-Longtime (ft. Prendy)
3-Sunday (ft. Prendy)
4-Dry Your Tears  (ft. Prendy)
5-Dub Twice
6-Keep me up (ft. Prendy)
7-Flute of Tomorrow (ft. Art-X)
8-Dubtime (ft. Ondub)
9-Got To Go (ft. Prendy).

Le top 3 tunes du chroniqueur :

1-« Got to go »
2-« Dry your tears »
3-« Flute of tomorrow ».

Écoutez l’album ici :