Chronique : « O D C » de Fedayi Pacha

Fedayi Pacha est de retour avec un nouvel album, O D C, inspiré de l’Odyssée d’Homère, sur le label Casamance. Toujours aussi inspiré et sans frontières, le baroudeur du dub propose une nouvelle fois de combiner des cultures différentes autour d’un dub décomplexé et singulier, cosmopolite, pluriculturel, dansant et surtout… magique ! 

O D C est sorti fin octobre.

La magie, c’est justement ce qui transpire au fil des morceaux, cette alchimie entre des instruments acoustiques et électroniques, entre tradition et modernité, toujours en assumant pleinement ses choix et laissant s’exprimer ses invités.

Mais s’il est une chose à retenir, c’est la variété tant dans les motifs instrumentaux que les sonorités utilisées, la quasi totalité jouée sur des instruments acoustiques.
En effet, Fedayi Pacha joue les différentes flûtes et instruments à vent (duduk, zourna et mélodica) en plus de faire la partie drum & bass et les skanks, tandis que Manu Chehab joue les instruments à cordes (saz, oud, guitare) et Pogo se charge quant à lui des percussions. C’est ce trio élémentaire qui fait la première identité du projet Fedayi Pacha, par la suite d’autres invités et chanteurs viennent se greffer, avec des couleurs  venues d’ailleurs, d’Orient, du Maghreb, d’Inde, d’Afrique sub-saharienne ; des Balkans mais toujours avec ce socle reggae.

« Reprise de la Mano Negra »

Un morceau comme « Tukina Dem »  illustre parfaitement ce propos avec une vibration particulière et une alchimie des genres, entre le texte en wolof chanté par Thioum C, sur des ornements de oud et de duduk avec un beat stepper, la magie opère et laisse voyager sans embûches.

Il est à noter une surprise étonnante avec la reprise de « Sidi H’bibi »  de la Mano Negra, en featuring avec Philippe « Garbancito » Teboul et sa version dub en fin d’album qui donne une perspective tout à fait inédite et montre l’étendue des possibles du dub, capable de retraduire toutes les musiques.

Fedayi Pacha fait l’étalage de tout son talent en jouant sur la virtuosité instrumentale de ses compagnons de route et la sienne. Mais c’est aussi un dubmaker plein d’audace qui brise là une sacrée frontière : celle qui distingue l’électronique de l’acoustique, pour un album qui ne peut laisser sans émotions.

Samuel Bagla.

* O D C est sorti le 26 octobre en CD sur le label Casamance.

Tracklisting :

1- Chant Premier

2- Gnawi Dub Feat. Nassim Kouti

3- Tukina Dem Feat. Thioum C

4-Sidi H’Bibi Feat. Philippe « Garbancito » Teboul

5- The Balkans Road Feat. Nada Ismaïlovic

6- Lotus Eaters Feat. Priyanka Bhosle

7- Jàngileen Feat. Thioum C

8- Terra Bina Feat. Asmir « Chaspa » Sabic

9- Sidi Dub

10- Tukina Dub.

Le top 3 tunes du chroniqueur :

1- Tukina Dem Feat. Thioum C
2- Jàngileen Feat. Thioum C
3- Sidi Dub.

Regardez le clip du morceau « Tukina Dem » ici :

♥︎ Vous aimez Musical Echoes ? Aidez-nous s’il vous plaît à développer le site en faisant un don sur helloasso ici : 
https://www.helloasso.com/associations/musical-echoes/formulaires/1/widget