Angers Dub Club #8 : King Shiloh et Lyrical Benjie régalent avec la moitié du Sir Round Sound !

Pour le huitième Angers Dub Club, le sound system d’Amsterdam avait carte blanche pour toute une session et s’est déplacé avec la moitié de son Sir Round Sound. Suffisant pour satisfaire les plus de 700 skankers présents ce soir-là ?

Le haut d’un deux stacks du sound system planté d’un drapeau rasta. Photo : Josselin D.

En ce premier février 2019, King Shiloh débarquait à Angers avec sa sono considérée comme l’une des plus aboutie d’Europe, le Sir Round Sound. Les plus sceptiques étaient un peu perplexes ou déçus à l’idée de n’avoir que la moitié du sound, mais il est certain que si le crew ramené le Sir Round Sound au complet, les murs de la salle Jean-Carmet n’auraient sans doute pas résisté. Ce soir-là, deux murs de quatre scoops en forme de quart de cercle étaient disposés au fond de la salle, à une distance assez proche pour une meilleure pression acoustique et une diffusion optimale.

Dès l’entrée dans la salle, le sentiment  sound system banal. La clarté du son est frappante peu importe les fréquences. Toutes les personnes rencontrées ce soir-là sont unanimes : c’est un des meilleurs sound system qu’ils aient jamais entendu !

« Magic Mamaliga remix » 

Dès le début, aucune ligne directrice musicale pour King Shiloh qui passe du roots au stepper sans transition et c’est hyper kiffant. Le public est chaud et on sent une certaine proximité s’installer entre les membres de King Shiloh et son public. D’ailleurs, c’est un détail, mais aucune barrière ne sépare le collectif et les danseurs, ce qui forcément renforce ce sentiment de proximité. Ce mélange entre habitués des sessions et les curieux venus découvrir « un live près de chez eux », se ressent d’ailleurs dans l’assistance.

Le sound system néerlandais a régalé à grand renfort de dubplates accompagné par un Lyrical Benjie en grande forme au micro. « Ten Plagues » , « Don’t Trust The World », « Sit n Wonda »… Les classiques du MC étaient au rendez-vous et ont fait vibrer les massives.

Pour finir cette session en beauté, Bredda Neil nous a offert la dernière release d’Indica Dubs feat. Danman, « Jah See Dem » . Mais bien évidemment, les connaisseurs de King Shiloh savaient que ce ne serait pas la last tune. Celle que tout le monde attendait c’est ce remix mythique de « Magic Mamaliga », soundtrack du film Borat, remixé par Moshe, vieil ami du sound system (découvrez l’histoire de cette tune ici). Et encore une fois ce titre a fait mouche et la vibe était incroyable !

Bref, une très belle session avec un sound system d’une qualité incroyable qui sait parfaitement y faire tant en matière de sélections que d’animation ! ♦

Josselin D.

L’anglais Bredda Neil à la sélection de King Shiloh. Crédit : Marc Lothy.