Chronique EP : « Home » de Moja

Une petite bouffée d’air en ces temps difficiles venue du groupe nantais Moja qui sort un EP de 6 titres, deux ans après son premier album One (voir ici).


Dans une veine toujours aussi roots, agrémentée d’influences variées, le groupe cherche une nouvelle voie, trouvant des inspirations du côté de l’Inde, avec « Tightrope Walker » et son violon, joué par le talentueux Sukdhev Prasad Mishra et de ce qu’on qualifie (un peu sommairement) de « world music ».

Moja et sa chanteuse Marine aka Mamatya nous offrent des compositions riches avec des variations très intéressantes, qu’elles soient instrumentales ou vocales, notamment grâce à l’aide de l’arrangeur compositeur « Tamal ». Le sujet est maîtrisé de bout en bout et offre de quoi rassasier les amateurs de mélodies et d’harmonies.

Tout ceci pour servir des paroles engagées et affirmées (écrites en collaboration avec Flox) pour un opus où le fond et la forme sont au rendez-vous. Moja, et ses membres se posent en probables héritiers spirituels du groupe Dubians, pour une musique et des textes riches de sens.
Authentique, profond, cet EP de 6 titres donne une véritable respiration et s’écoute les yeux fermés, offrant bien plus qu’un passe-temps, mais des sentiments et de la réflexion. ♦

Samuel Bagla.

*L’EP Home sort vendredi 15 mai en CD, LP er digital.

Tracklisting :

1- Home
2- Tightrope Walker
3- Love is a lever
4- Citizen of the world
5- Ode to the Moon
6- Slow down your mind

Le coup de ♥ du chroniqueur : « Tightrope Walker ».

Regardez le clip de « Tightrope Walker » ici :