Chronique : « Zentone chapter 2 » de Zenzile meets High Tone

Quinze ans après la première rencontre sur disque des deux mastodontes du dub français en 2006, Zenzile et High Tone ont remis le couvert pour un Zentone, deuxième du nom, sorties sur Jarring Effects et Black Dub en novembre dernier. Après une si une longue attente et le génie ultra créatif du premier disque, difficile de prédire sur quoi ce 2e chapitre allait accoucher…

L‘artwork du CD 10 titres (mixé par Zenzile).

Ambiance mystique, dub classique, les parrains du dub français refont une réunion de famille 15 années après la précédente, n’hésitant pas à mettre du partage en ces temps d’isolement. À la fois assagis et et plus méticuleux, les artisans musicaux ont chacun façonné une version à l’identité marquée par l’ADN de leur groupe respectif, pour un projet de double album à la fois évident et déroutant.

L’artwork du double vinyle (mixé par High Tone).

Les Angevins de Zenzile s’occupent de la versions CD avec 10 titres qualifiés d' »atmosphériques » tandis que leurs homologues et amis Lyonnais mixent les même titres dans un calibrage axé d’avantage vers le sound system sur un double vinyle où chacun des quatre morceaux comporte trois versions différentes : une chantée, une seconde instrumentale et la dernière, plus travaillée. Bref, cela fait rien de moins que 22 morceaux (plus ou moins) différents à se mettre sous la dent pour l’ensemble du projet.

Évident dans l’alchimie et les compositions limpides et profondes, déroutant dans la perspective d’un projet à la fois commun et divisé en albums différents l’un de l’autre.

« Un étrange sentiment de familiarité »

L’idée directrice est de composer ensemble (ils ont fait ça lors d’une résidence à Villeurbanne dans un studio d’un ami du groupe High Tone qui venait d’être terminé) puis, chacun de son côté, travailler le matériau brut et le façonner pour lui donner une identité « High Tone » ou « Zenzile ». Cela donne un projet incroyable de subtilité musicale tant pour les amateurs de « gros son » que pour les mélomanes, nouveaux fans comme anciens.

Nouveauté particulière par rapport à leur première rencontre : des chanteurs sont cette fois présents : Nazamba et son incroyable voix caverneuse (connu pour sa collaboration avec O.B.F.) Nai-Jah, Rod Taylor et Jolly Joseph, chanteur de Dub Sheperds.

Les hommages au dub des origines (donc jamaïcain) sont assumés (« Dub Migration », « Dub Revolution », « Dub Parade » et tant
d’autres) sans pour autant nous priver du plaisir d’une approche moderne et proche du style qui les a fait connaître. Mais le grand luxe de ce double album reste de pouvoir choisir quelle approche est notre favorite selon le groupe qui le mixe, voire de ne pas choisir, se laisser porter par des interprétations différentes.

Zenzile de son côté propose 6 compositions instrumentales fouillées, pointilleuses exclusives sur les 10 morceaux de son album, quand High Tone propose les 4 chansons mixées à sa façon, plus brutes, en ajoutant un dub de haute volée et une version instrumentale sans parole. Ce qui augure peut-être de potentiels featurings à venir ?

L’expérience vécue à l’écoute des 22 titres qui constituent Zentone chapter 2 se traduit par un étrange sentiment de familiarité (pour qui connaît le travail des deux groupes), mais aussi de nouveauté. Et Il serait particulièrement dommage de ne se contenter que d’une des versions tant l’entièreté de l’expérience d’écoute découle de l’entièreté du projet commun. À ce propos, on ne peut que recommander de « tricher » un peu et d’écouter chaque interprétation des chansons les unes à la suite des autres dans une liste de lecture, pour mieux en saisir les subtilités d’approches. ♦

Samuel Bagla

Les coups de ♥ du chroniqueur :

Zenzile mix :

1- Open Gate feat. Nai-Jah
2- Hotter Than Hot feat. Rod Taylor
3- Dub Migration

High Tone mix :

1. Hotter Than Hot feat. Rod Taylor
2. Hotter Than Dub

Tracklisting :

(en gras les morceaux communs entre les deux versions)

CD – Zenzile mix
1. Dub Migration
2. Dub Revolution feat. Nazamba
3. Counter Strike Dub
4. Disobey feat. Jolly Joseph
5. Dub Parade
6. Hilltop Dub
7. Open Gate feat. Nai-Jah
8. Stone Cold Dub
9. Hotter Than Hot feat. Rod Taylor
10. Cursed By Dub

DOUBLE LP – High Tone mix
1. Dub Revolution feat. Nazamba
2. Revolution In Dub
3. Dub Revolution (version)
4. Disobey feat. Jolly Joseph
5. Obey The Dub
6. Disobey (version)
7. Hotter Than Hot feat. Rod Taylor
8. Hotter Than Dub
9. Hotter Than Hot (version)
10. Open Gate feat. Nai-Jah
11. Open The Dub
12. Open Gate (version).

🎵 Plus d’infos dans ce podcast (Blabladub #2) avec Fabbastone de High Tone ici (sur le projet Zentone#2, à partir de 6’30) : 

Blabladub podcast #2 avec Fabasstone (High Tone) : « La fusion des musiques underground fait partie des fondements du groupe »